Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
06 Jan

Mais qu'est-il advenu de la statue de Bourguiba ?

Publié par menzelbourguiba-ex-ferryville.over-blog.fr  - Catégories :  #Mémoire, mémoires, #ballades ...

statut-bourguiba-2.jpgMenzel Bourguiba comme Ferryville hier a, décidément, un sacré problème avec ses statues. Le Farfadet, œuvre, du sculpteur Gaudissard inauguré en 1909 et installé à la place de France (face à la municipalité) à Ferryville avant d’être, finalement déplacé vers la place du Farfadet (place Décoret). La statue du Farfadet resta à Menzel Bourguiba jusqu’en 1961, date à laquelle elle fut rapatrié, d’abord à Toulon, puis à Lorient jusqu’en 1969. C’est finalement la ville de Mourenx qui récupéra la statue et décida de faire du « Farfadet et le Lutin » son monument du souvenir. Vous pourrez avoir plus de détails sur l’histoire du monument sur le site « ferryville-menzel-bourguiba.com » (ici). Le Farfadet était pour nous avant tout un espace de jeu et nous prenions un malin plaisir à escalader, le plus haut possible, le monument de bronze.

 

En 1957 à peine l’indépendance acquise Ferryville prit alors le nom de Menzel Bourguiba. En 1959 une statue fut élevée, de son vivant, à la gloire d’Habib Bourguiba, premier président de la toute nouvelle et jeune république tunisienne. Située au centre du principal carrefour de la ville la statue de Bourguiba ne pouvait pas se prêter aux mêmes jeux que ceux du Farfadet, mais le lieu, notamment sous les arbres qui bordaient la place, n’était pas moins un espace où les menzéliens prenaient plaisir à veiller, surtout en été.

 

Cependant la curiosité aidant, toujours elle, je ne pu m’empêcher de me poser la question de savoir qui était le maître d’œuvre de cette statue. A vrai dire la question ne s’est pas posée tout de suite. C’est des années plus tard et surtout après que le sort (et surtout la politique) eut décidé, après 1987, de déboulonné, à son tour, la statue de Bourguiba et de la mettre aux oubliettes. Pour être franc je n’ai jamais pu me faire à l’idée de cette statue d’un président encore en vie. Je n’ai jamais aimé et je n’aime toujours pas cette propension, chez certains, à glorifier sans retenue le culte de la personnalité. A ce sujet je crois même me souvenir que cette statue de Bourguiba avait été changée à une époque et l'on avait opté pour un modèle plus grand et plus imposant. Décidemment ... Cela ne m’a pas empêché, cependant, de regarder et de considérer que tout compte fait cette statue était un point de repère pour tous les habitants et les habitués des lieux. Ainsi avec le temps la statue était devenue un élément du décor qui s’était adapté à l’environnement et à notre regard. Au bout du compte c’était même devenu un élément presque … indispensable. Mais le sort en a décidé autrement. 1987 est passé par là. La statue fut déboulonnée. Elle a été remplacé par un curieux monument (une tour carrée) avec quatre horloges censées indiquer … l’heure, mais d’un autre fuseau horaire.

 

Mais comme je n’aime pas trop le conformisme et j’aime bien être à contre-courant … Et c’est là justement que ma curiosité va prendre le pas sur toutes autres considérations et depuis lors les questions n’ont cessé  de me tarauder l’esprit. Dans quel musée a donc bien pu atterrir notre statue ? À moins qu’elle ne soit tout simplement entreposée dans un hangar ou une décharge municipale et destinée à être rongée par la rouille ? Au fait savez-vous qui est l’auteur de cette œuvre ? Là encore quelle tristesse de ne rien savoir sur le nom du sculpteur qui a imaginé puis malaxé la maquette de cette statue avant de la couler dans le bronze. L’anonymat comme l’oubli voilà ce qui tue toute chose. Eh bien ! Figurez-vous que dans ma quête sur tout ce qui touche à Ferryville et Menzel j’ai peut-être déniché, par le plus grand du hasard, le nom du sculpteur de notre chère statue. Je dis « peut-être » car lorsque j’ai cherché d’autres sources afin de comparer et confirmer ou en tout cas rendre un peu plus crédible cette première source je n’ai rien trouvé. Alors ? Alors je vous livre les résultats de mes recherches tout simplement. Amor Ben Mahmoud, (né à Kairouan en 1938 et décédé en mai 2010) un artiste-peintre de talent et qui plus est un grand sculpteur. C’est lui qui, parmi d’autres œuvres, réalisa, en collaboration avec le grand Zoubeïr Turki, le buste d’Ibn Khaldoun qui trône sur l’avenue principale à Tunis. J’ai bien précisé « entres autres » car figurez-vous que selon le quotidien « La Presse » (ici) ce serait Amor ben Mahmoud qui aurait sculpté la statue de Bourguiba que nous avons côtoyé des décennies durant.

 

Voilà peut-être une bonne chose de faite si cette information venait à se confirmer. Pourtant il y a, au fond, comme un regret de savoir que la rouille a peut-être fait son « œuvre » sur cette malheureuse statue. Le Farfadet, lui, peut s’estimer heureux d’avoir trouvé refuge à Mourenx. La question reste néanmoins : Menzel Bourguiba a un sacré problème avec ses statues. Ou peut-être avec sa mémoire.

 

M.D

Commenter cet article

tlati wafa 01/05/2011 19:30


c'est de sa mémoire malheureusement


Michel BUSUTTIL 06/01/2011 22:32


Ce n'est peut être pas Menzel Bourguiba qui a des problèmes, mais ceux qui ont imposé leur départ ou l'enlèvement. Pour le farfadet cela faisait suite à ce que l'on a appelé le coup de Bizerte
(1961), il representait pourtant l'histoire de la ville, mais voilà . Il est à Mourenx, ou tout les ans il y a une commémoration le ler dimanche d'octobre,et un repas entre amis, dont certains au
moins un bus vient tous les ans de toulou, de nombreux ferryvillois sont venus le voir


Archives

À propos

Garder vive la mémoire d'une ville (Menzel Bourguiba ex-Ferryville) et de ses habitants