Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 Dec

Le 23 octobre 2011 Menzel Bourguiba a voté ! Oui, mais comment ?

Publié par menzelbourguiba-ex-ferryville.over-blog.fr  - Catégories :  #Chroniques sociales et politiques, #"Akhbar" El Menzel, News

electionsComme dans l’ensemble du pays, le 23 octobre 2011, Menzel Bourguiba a voté ! Comment ont voté les menzélien-nes et pour qui ont-ils voté, qui s’est abstenu …etc. voilà quelques questions qui méritent d’être creusées et fouillées. En attendant que les sociologues, les politologues et autres chercheurs nous apportent les connaissances nécessaires et utiles pour la compréhension d’une opinion publique naissante en Tunisie et pour en finir une bonne fois pour toute avec le fameux terme de « la rue arabe »[1]

 

Tout d’abord quelques données chiffrées sur la ville : Ainsi, au recensement de 2004, la ville comptait 47 742 habitants. A signaler cependant que ces données (qui concernent la population urbaine) ne tiennent pas compte de plus de 7 000 habitants (7 062 exactement) recensés en zone rurale, notamment ceux situés dans la zone de Gabtna. Ce qui fait que Menzel Bourguiba compte 54 804 habitants (dont 27 457 hommes et 27 347 femmes).

 

Il y aurait également 12 998 ménages ou familles à Menzel ce qui nous donne un peu plus de 4,2 personnes par famille en moyenne, avec bien sur des différences selon les quartiers (3.84 pour le centre de Menzel et 4.54 pour la cité Ennajah).

 

 

 

Secteurs 

Population 

Ménages 

  

Masculin 

Féminin 

Total 

           

 

En-Najah (1) 

 

5926

5748

11674

2704

 

Gabtna (1)

 

1282

1187

2469

551

 

Gabtna (2)

 

2323

2270

4593

1064

 

Cite Etthaoura

 

2237

2253

4490

1129

 

En -Najah (2)

 

6188

6246

12434

2737

 

El Medina

 

2722

2779

5501

1439

 

Chelagmia

 

3284

3229

6513

1525

 

Cite Jardins

 

3495

3635

7130

1849

 

 

Total délégation

 

27457

27347

54804

12998

 

 

Cf.INS

 

 

 

Les inscrits à Menzel

 

Il faut rappeler ici que les inscriptions à Menzel, à l’image de l’ensemble du pays d’ailleurs, n’ont vraiment commencé que très tardivement. Et ce n’est pas faute d’information de l’instance des élections (ISIE). La responsabilité des institutions locales, des partis et mouvements de la société civile est également à mettre au bilan.

 

Ces chiffres, faut-il le rappeler, datent du recensement de 2004. Mais qu’en est-il aujourd’hui, en 2011 ?

 

Si l’on tient compte du taux d’accroissement annuel pour la région de Bizerte qui est de 0.7 par an (cf. Institut National de la Statistique) nous obtenons, en 2011, une population d’environ 58 000 habitants. Cette rectification (approximative, certes, mais vraisemblable) s’avère nécessaire pour expliquer les données avancées à l’issu de la campagne d’inscription sur les listes électorales et pour lesquelles nous avons, selon l’ISIE, quelques 47729 inscrits en âges de voter. Pour être plus précis l’ISIE nous indique qu’il y a eu 22055 inscrits volontaires (ceux et celles qui s’étaient inscrits entre le 11 juillet et le 14 août) auxquels s’ajoutent 22674 autres « répertoriés » et inscrits, à partir des cartes d’identité, sur les listes de la Moôtamadya (la délégation, donc en toute logique des données du Ministère de l’intérieur) lesquelles n’avaient pas fait le pas de s’inscrire dans les délais. A Menzel un bureau spécial pour ces retardataires avait été ouvert au collège « Kahina » (non loin de la grande Sicile). D’ailleurs, toujours selon l’ISIE, sur ces 22 674, seuls quelques 10 001 bulletins de vote ont été remis au bureau de vote. Ce qui signifie que 12 673 d’entres eux, soit prés de 56%, n’étaient pas pris en compte sur les listes électorales ou alors n’avaient et n’ont aucune existence réelle. Cela nous donne une indication sur la réalité des listes du ministère de l’intérieur jusque là utilisées.

 

Quoi qu’il en soit de ces inscrits non-volontaires seuls 3422 se sont effectivement déplacés pour aller voter alors que 6567 autres se sont abstenus, soit 65,7%.

 

 

Les votants, les abstentionnistes et les autres

 

Concernant maintenant les votants dans l’ensemble des bureaux de vote (soit 39286 bulletins et 23950 votants), comme nous pouvons le voir dans le tableau ci-dessous, nous avons un taux moyen d’abstention de l’ordre de 35% (13 894 abstentions). Ce taux est obtenu par rapport aux nombre de bulletins. Mais il s’agit là d’un taux moyen qui cache les écarts entres les différentes circonscriptions ou les bureaux de vote.

 

  

Nb bulletins 

votants 

abstentions 

blancs 

nuls 

exprimés 

Sahnoun 1 

4000

3069

788

40

79

2950

cité thaoura 

3995

2477

1214

90

197

2190

Gabtna  Chaker 

3508

2391

961

44

109

2238

Gabtna 2 

250

47

197

1

5

41

Gabtna 3 

250

133

105

10

2

121

Gabtna 4 

498

226

254

1

12

213

Najah 2 

4000

2951

821

91

120

2740

Gabtna 5 

2752

1800

832

33

80

1687

Gabtna 6 

500

293

177

4

26

263

Najah 3 

4036

2980

840

53

155

2772

Sahnoun 2 

4002

3129

751

48

58

3023

Chlaghmïa 

1494

1032

387

20

53

959

Kahina 

10001

3422

6567

70

126

3226

Total 

39286 

23950 

13894 

505 

1022 

22423 

 

 

Si l’on va plus en détails dans ce tableau on se rend compte que se sont les plus petites circonscriptions et bureaux de vote, dans les zones rurales, que le taux d’abstentions est le plus fort allant de 42% (197) à Gabtna 2, 51% (105) pour Gabtna 3 et même jusqu’à 79% (254) pour Gabtna 4. Mais comme il s’agit de petites circonscriptions, situées en zones rurales, avec peu d’inscrits, il n’y a pas lieu de donner de signification particulière à ce constat. Le phénomène abstentionniste est plus marqué dans les zones à forte concentration de population comme les cité Thaoura, Chlaghmïa ou Gabtna 5, quartiers populaires s’il en est et où les taux se situent entre 26 et 30% à. Par contre là où l’abstention a été la moins marquée c’est à Menzel Bourguiba ville avec 19 à 20%, mais talonné, toutefois par les quartiers Ennajah 2 et 3 avec un taux de 21%. Et c’est dans ces deux circonscriptions et quartiers que le mouvement Ennahda a fait ses meilleurs scores.

Enfin il convient de signaler les 65.7% d’abstentions parmi ceux qui ont été inscrits automatiquement et pour lesquels avait été ouvert le centre du collège kahina.

 

Quant aux bulletins blancs nous en avons 505 et 1022 bulletins nuls.

 

 

Pour qui les menzélien-nes ont-ils voté ?

 

Le tableau suivant nous donne à voir la répartition des voix sur l’ensemble bureaux de vote de Menzel. Et, sans surprise, c’est le mouvement Ennahda qui arrive en tête avec 10 495 voix soit 46,8% des suffrages exprimés mais seulement 26,7% des bulletins. Donc avec plus de 46% des voix Annahda fait, comme on le voit, un score largement supérieur au taux national qui est lui de 36,5%. Sur l’ensemble du gouvernorat de Bizerte leur taux est de 24%, moitié moins que Menzel Bourguiba.

 

A Menzel, Ennahda obtient même des taux qui frôlent les 50, 52 voire 54% (des bulletins exprimés) dans certains quartiers populaires. Même dans le centre ville (Sahnoun 1 et 2) il atteint les 38%. Ce n’est que dans les zones rurales qu’il fera ses plus bas scores avec, tout de même, des taux … entre 34 et 39%.

 

 

  

Ennahda 

Pétition 

CPR 

Ettakatol 

PDP 

Echaab 

PDM 

POCT 

Total Reste 

Sahnoun 1

1112

52

476

422

164

112

160

40

412

cité thaoura

1137

98

163

165

91

201

61

21

253

Gabtna  Chaker

1110

80

166

164

84

185

63

18

368

Gabtna 2

14

4

5

0

1

3

0

1

13

Gabtna 3

47

0

9

8

9

16

4

0

28

Gabtna 4

80

22

5

11

7

18

2

1

67

Najah 2

1409

142

186

192

101

209

60

33

408

Gabtna 5

838

92

141

93

60

160

42

10

251

Gabtna 6

141

10

7

8

12

29

5

1

50

Najah 3

1523

121

223

137

110

232

51

17

358

Sahnoun 2

1065

73

464

501

159

90

186

36

449

Chlaghmïa

471

55

43

57

16

91

23

6

197

Kahina

1548

122

290

225

82

175

71

20

693

Total

10495

871

2178

1983

896

1521

728

204

3547

 

 

Quant aux autres mouvements engagés dans la bataille, il faut rappeler qu’il y avait 54 listes en présence dans le gouvernorat de Bizerte, parmi lesquels 24 partis et coalitions et 30 listes indépendantes.

 

Selon le quotidien « La Presse » « la moyenne d'âge des candidats dans les différentes listes de la région de Bizerte est de 45 ans. La tranche d'âge de 23 à 30 ans représente 24% du total, celle des 30 à 40 ans, 29%, celles des 40 à 50 ans, 25%, tandis que les 50 à 60 ans représentent 16% et les 60 ans et plus 5%. Ils sont au total 311 candidats hommes et 256 candidats femmes. Les métiers de chacun d'entre eux sont aussi nombreux que divers. C'est ainsi que l'on peut relever 48 fonctionnaires de l'Etat, 45 professeurs dont 3 universitaires, 110 cadres dont 68 supérieurs, 26 femmes au foyer, 76 étudiants, 23 chômeurs, 11 retraités, 14 médecins, 1 pharmacien, 24 avocats, 27 instituteurs, 35 directeurs, 21 ingénieurs, 24 ouvriers, 5 agriculteurs, 1 bijoutier... ».

207 bureaux de vote pour l’ensemble du gouvernorat, dont 43 à Menzel Bourguiba. On sait par ailleurs que des menzélien-nes ont fait partie des listes (PDP, PDM, Ettakatol, POCT …).

 

Et, tout comme au plan national, après (et loin derrière) Ennahda, arrivent le CPR (avec 2178 voix), Ettakatol (1983 voix), Echaab (1521 voix), le PDP (896 voix), El Arridha (871 voix), le PDM (728 voix), Afek Tounes (509 voix), le POCT (204 voix) et 3547 voix qui se répartissant entre les 46 listes restantes.

 

On pourrait même regrouper les listes par tranches de voix obtenues :

Plus de 10 000 voix (Ennahda)

1500 à 2000 voix : le CPR, Ettakatol et Echaab (5682 voix à eux trois)

500 à 1000 voix ; 4 listes (le PDP, El-Arrida, le PDM et Afek-Tounes) avec 3004 voix

200 à 300 voix : 6 listes (1381 voix) dont le POCT et l’UPL

22 à 200 voix : 40 listes avec au total 3192 voix.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
&allh yehlekkom ya jahlin jebtouna ennahka tfouh alikom
Répondre

Archives

À propos

Garder vive la mémoire d'une ville (Menzel Bourguiba ex-Ferryville) et de ses habitants