Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 Aug

La culture à Menzel

Publié par menzelbourguiba-ex-ferryville.over-blog.fr  - Catégories :  #Chroniques culturelles

 rad3DEB9Présentation  

 

Comment parler de la culture à Menzel Bourguiba aujourd'hui. Dur, Dur, car quant on voit ce qu'il est advenu des quatre salles de cinéma que nous avions - aujourd'hui fermées -, il y a de quoi s'inquiéter.

 

En effet fini "l'Olympia", "Le Rex", "Le Métropole" et "Le Mon Ciné" (anciennement "Ferryciné"). Fermés car "non rentable" (sauf pour l'Olympia qui est en ruine depuis maintenant des décennies (voir_ici). Et pourquoi pas les remplacer par des salles de ... mariages ou des cafés, il paraît que celà manque à Menzel. (Au fait on sait quand nos cinémas ont fermé mais sait-on quand ils ont ouvert ? si vous avez des précisions n'hézitez surtout pas à les envoyer. Certaines sources par exemple parlent du Métropole entre 1914 et 1916).  

 

Il est vrai que une telle situation n'est pas spécifique à Menzel et que celà touche toutes les régions et villes de Tunisie. Mais il n'y a pas lieu de s'en réjouir.

 

Plus de mouvement "Ciné-club" pourtant l'un des plus anciens de Tunisie (crée en 1952 je crois);

 

Plus de club de cinéastes amateurs qui a été l'un des plus actifs dans les années 1960 lors des tous premiers festivals de Kélibia;

 

Plus de troupe de théâtre qui a pourtant participé de manière significative aux festivals de Korba dans les années 1970 - 1980;

 

Un festival musical annuel qui visiblement a du mal a frayer son chemin et se distinguer par une identité propre;

 

Une bibliothèque qui ronronne (savez-vous qu'on vous demande une pièce d'identité dès l'entrée, allez savoir pourquoi).

rad4EFAF

Alors la culture une simple "marchandise" comme une autre ?. La mort du cinéma annoncé ? La télé, les vidéos et autres CD, DVD, internet ... peuvent-ils être une alternative et remplacer totalement le cinéma ? Pas sûr, car si l'on regarde ce qui se passe dans les pays européens et notamment en France, le cinéma se porte plutôt bien en terme de fréquentation des salles notamment par les jeunes générations. Même s'il ne faut comparer que ce qui est comparable, il y a lieu de méditer et cogiter sur cette situation. Car la culture est un investissement à long terme, qui plus est difficilement quantifiable. Et heureusement !

 

On ne va pas au cinéma, au théâtre, dans une bibliothèque, on achète pas un journal ... comme on achète une pizza.  

 

M.D

 


 

A Menzel Bourguiba, la nouvelle et le roman en débat

 

"La Presse" : Le colloque national sur la nouvelle et le roman, tenu à Menzel Bourguiba (gouvernorat de Bizerte) les 3 et 4 avril, a pris fin dimanche.  

L’édition 2010 du colloque placée sur le thème ’’L’image et la narration’’ a été dédiée à l’écrivain Abdelakder Belhaj Nacer.  

Deux séances ont ponctué les travaux de ce colloque : la première a comporté deux communications sur l’importance  de l’image dans la narration tunisienne, de manière à permettre le passage vers le cinéma et le théâtre, en se référant à l’expérience du réalisateur TV Hamadi Arafa et de Dhafer Neji.  

’’Le rôle de l’image dans la description de la réalité et «le plus» qu’elle peut générer pour la nouvelle et le roman’’ a fait l’objet de la la deuxième séance.  

Le colloque national sur la nouvelle et le roman, organisé par la délégation régionale de la culture et de‑la sauvegarde du patrimoine de Bizerte, le comité culturel local de Menzel Bourguiba et la municipalité de la place, a rendu hommage au romancier Abdelakder Belhaj Nacer (Tunisie), ainsi qu’aux écrivains libyens Amine Mazen (romancier) et Brahim Kakli (nouvelliste), outre une pléiade d’hommes de culture et d’artistes tunisiens, dont Slah Msadek, Naïma Abdallah, Wajiha Jendoubi, Latifa Robbana, Labib Sgheir, Salwa Nooman Bsseyès, Touhami Khedher, Noureddine Bettaïeb et Zakia Ayari.  

A cette occasion, les romanciers Radhouane al-Kouni, Mohamed Mokhtar Jannet et Messaouda Boubaker ont apporté leurs témoignages sur l’œuvre de l’écrivain Abdelkader Belhaj Nacer.

http://archives.lapresse.tn/index.php?opt=15&categ=4&news=113719

 


Commenter cet article
B
<br /> mes salutations sincéres pour les personnes qui ont oeuvrez pour mettre en place ce blog au moins vous faites revivre la mémoire de notre chère ville qui est malheureusement en déclin tout est<br /> détruit tout est délabré je pense qu'il est temps de s'organiser pour défendre cette ville et lui tendre une perche.<br /> <br /> <br />
Répondre

Archives

À propos

Garder vive la mémoire d'une ville (Menzel Bourguiba ex-Ferryville) et de ses habitants