Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 Jan

Humeurs : Décembre 2017 : Revue de presse, harragas ...

Publié par menzelbourguiba-ex-ferryville.over-blog.fr  - Catégories :  #"Humeurs", #Chroniques sociales et politiques, #immigration

Revue de presse de décembre 2017

 

Ou comment la presse écrite et électronique de Tunisie (de langue française) traite de la question des migrant-e-s en Tunisie ou des tunisien-ne-s à l'étranger. Il faut dire que à quelques exceptions prés (Nawaat, Huffpost.Maghreb, WMC, Réalités, ou encore les revues et sites alternatifs tels Al-Fikrya, Nachaz, Inkyfada ... qui n'hésitent pas à aborder et à traiter des sujets sociétaux) la plupart des journaux ne font que reproduire telles quelles les dépêches de l'agence TAP (Tunis Afrique Presse) et en tout cas rares sont les médias qui font un vrai travail d'investigation, d'analyse et d'explications sur les migrants ou sur les tunisien-ne-s à l'étranger et plus généralement sur les enjeux globaux des migrations internationales. De plus en plus se sont les réseaux sociaux qui constituent la source principale voire même l'unique source d'information des médias de la place publique avec toutes les dérives que l'on sait. La liberté d'expression et de ton acquise depuis 2011 risque d'être dévoyé sans un minimum de professionnalisme, de vigilance et de déontologie.

 

Décembre : Ainsi pour le seul mois de décembre il y a eu environ une soixantaine d'articles publiés dans la presse de langue française en Tunisie concernant les migrants ou les tunisiens à l'étranger (il y en a eu environ 514 sur l'ensemble de l'année 2017 publiés par les 14 principaux journaux et médias électroniques). Sur cette soixantaine d'articles de décembre un peu moins de la moitié (28) vont concerner l'élection partielle en Allemagne, 12 environ traitent des "harragas" et à peine 2 vont concerner les tunisiens à l'étranger et 2 les migrants en Tunisie. Petit rappel cependant : Alors que la moyenne sur l'année 2017 se situe autour de 43 articles/mois, il y a eu en octobre plus de 125 articles dont la plupart consacrée au drame de la collusion de Kerkennah qui a fait, rappelons le, 45 victimes parmi les harragas et dont on attend toujours les résultats de l'enquête.  

 

***

 

Election partielle en Allemagne : L'arbre qui cache la forêt

 

Dans cette revue de presse de décembre ce sont donc les résultats de l'élection partielle en Allemagne et la victoire de l'agitateur Yassine Ayari qui durant une semaine ont fait la Une des journaux. C'est une "victoire" peu glorieuse il faut le dire car avec 284 voix (soit 1.07% des inscrits) il n'y a pas de quoi pavoiser.  Pas plus d'ailleurs que les autres partis qui ont présenté des listes. Sans doute aurait-il été plus judicieux de prévoir dans la loi électorale un seuil minimum de participation pour valider une élection et cela aurait évité, peut-être, une telle mascarade. Mais quoi que l'on pense de cette élection et de la victoire de Y. A., et sauf fraudes avérées, c'est le résultat des urnes. Et, à vrai dire, chercher la fraude dans ce désolant épisode électoral c'est comme s'obstiner à fixer l'arbre pour ne pas voir la forêt. Une victoire qui s'apparente davantage à une défaite de toute la classe politique et surtout des partis au pouvoir, une défaite lourde de conséquences et sans doute avons-nous là un avant goût de ce qui pourrait advenir lors les prochaines échéances (les municipales en mai 2018 et les élections générales en 2019). Et face à la déliquescence de la sphère politicienne qui a tout fait pour discréditer la notion d'action politique l'enjeu véritable aujourd'hui c'est la mobilisation citoyenne pour réhabiliter une certaine éthique politique pour espérer regagner la confiance de l'opinion publique.

 

***

 

Pendant ce temps plus de 307 tentatives de traversées illégales auraient été empêchées entre janvier et novembre 2017, soit environ 1 par jour et plus de 3400 harragas auraient été arrêtés par la police tunisienne (cf. FTDES). Mais au cours de la même période il y a eu prés de 8000 tunisiens qui auraient été arrêtés par les autorités italiennes et enfermés dans des camps de rétention. Et cela va de soi que l'on évoque pas tous ceux qui arrivent à passer entre les mailles du filet. Et toutes les semaines des centaines de harragas sont refoulés par charter d'Italie, de France ou d'Allemagne vers la Tunisie. Bref des chiffres qui donnent à réfléchir et qui montrent l'ampleur du phénomène. Et cela interpelle à l'occasion du 18 décembre "Journée internationale des migrants".

Commenter cet article

Archives

À propos

Garder vive la mémoire d'une ville (Menzel Bourguiba ex-Ferryville) et de ses habitants