Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 Mar

Chérif El-Gharbi : Un athlète oublié ?!

Publié par menzelbourguiba-ex-ferryville.over-blog.fr  - Catégories :  #Mémoire, mémoires, #Chroniques sportives

Résultat de recherche d'images pour "athlètes de l'US de Ferryville"

Chérif El-Gharbi : Un athlète oublié ?!

 

La très (trop) brève histoire que je vais vous raconter concerne un monsieur, Chérif El-Gharbi, qui a eu ses heures de gloire dans le domaine du sport et surtout en athlétisme (5000 m) mais dont personne n’a semble t-il gardé de traces de son passage à Menzel Bourguiba. J’ai longtemps cherché de plus amples informations sur ce sportif mais en vain. C’est pourquoi j’ai décidé de publier ces quelques informations en ma possession.

 

Qui est Chérif El-Gharbi ?

Je vous livre telle quelle la toute première information que j’ai trouvé dans les pages d’une revue « L’Athlétisme » (du 1er mars 1947) « EL Gharbi (Stade Africain) révélation des juniors : Le Cross-country a connu cette saison en Tunisie une grande activité, tant dans le domaine technique que dans celui de la propagande. Dimanche 9 février (1947) s'est déroule le Championnat des Critériums cadets et juniors de cross-country. En juniors, une grande surprise a été faite aux « pontifes » du Cross. Alors qu'on attendait à la victoire de Gmati (Zitouna), habituel vainqueur, El Gharbi, du Stade Africain de Ferryville, déclina sa qualité de crossman en enlevant cette épreuve après avoir parcouru le trajet, 5.000 mètres environ, en 17'21"6/10 ».

 

Çà c’était en 1947. Or voilà que quelques années plus tard, on retrouve notre champion qui participe aux championnats de Tunisie d'athlétisme en 1952 puis en 1954, mais seulement à titre … individuel. Pourtant au championnat de 1954 à Tunis il y avait des athlètes de Ferryville qui y participaient notamment un certain Boilly pour le lancer de poids (sans doute sous les couleurs de l’USF). Alors faut-il en déduire que le Stade Africain de Ferryville (SAF) n’a pas réussi à garder Chérif El-Gharbi dans ses rangs l’obligeant ainsi à aller proposer ailleurs ses compétences ? A-t-il simplement voulu voler de ses propres ailes dans la capitale ? …

 

Quoi qu’il en soit on retrouve Chérif El-Gharbi en 1955 sous les couleurs du Club athlétique du gaz (CA-STEG) mais sans plus d’informations ou précisions sur ses résultats. Pour information ce club fusionnera en 1966 avec le Club Africain (CA). En effet à cette époque il y avait une politique d’incitation au parrainage des clubs sportifs par des sociétés nationales.

 

L’énigme Chérif El-Gharbi reste donc entière. Il faut espérer que les anciens mais aussi et surtout les archives du SAMB et/ou de la Commune de Menzel Bourguiba permettront un jour de lever le voile sur l’athlète Chérif El-Gharbi !

 

Le 22 mars 2017

Mohsen Dridi

(la photo (tirée du site "http://mldrago.com") n'a rien à voir avec Chérif El-Gharbi. Elle n'est là que pour illustrer le propos.)

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Garder vive la mémoire d'une ville (Menzel Bourguiba ex-Ferryville) et de ses habitants