Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 Aug

Ballades : Retour sur l’Hôtel de ville, le kiosque à musique et la salle des fêtes

Publié par menzelbourguiba-ex-ferryville.over-blog.fr  - Catégories :  #Mémoire, mémoires, #ballades ..., #Saviez-vous que ...

maquette de la salle des fêtes
maquette de la salle des fêtes

Ballades : Retour sur l’Hôtel de ville, le kiosque à musique et la salle des fêtes

1911 – 1914 : L’Hôtel de ville

En 1911 Wilfrid Rondeau, alors président de la commission municipale (dont le bâtiment était alors situé rue de Corse, en face du marché), lance un appel d’offre pour la construction d’un Hôtel de ville. La Sté des Immeubles lyonnais de Ferryville (une Sté anonyme dont le siège était à Lyon) qui possédait de nombreux terrains, propose alors de vendre à la municipalité une parcelle de terrain de 971 m2 pour la construction de l’Hôtel de ville. C’est une parcelle (en face de la poste) qui portait le nom de lotissement « Le Méridien » (il faut savoir que la plupart des lots de l’ancien plan de Ferryville réalisé à la demande de Joseph Décoret étaient identifiés avec des N° mais aussi des noms). Ce lotissement, selon le titre de propriété signé le 17 janvier 1912, avait été alors vendu à la municipalité à 11 Fr/m2 soit un coût global de 11652 Fr). L’acte administratif signé entre le maire et la Sté des immeubles lyonnais l’a été en présence de trois autres responsables : Un certain Robert B. (commis des Ponts et chaussées), de Nizar E. (receveur municipal) et un certain Zurelli (à moins qu’il ne s’agisse de Zuretti un entrepreneur qui avait construit à proximité de la gare les fameuses « villas Zuretti » plus connues sous le nom de « logements des gendarmes »).

C’est finalement après un accord entre le Gouvernement et la Commune, que la construction de hôtel de ville sera décidée. Ce projet sera réalisé au moyen, d'un emprunt de 70.000 FR. auprès de Caisse des Prêts Communaux Tunisiens. Le bâtiment de l’Hôtel de ville sera inauguré en 1914.

(ici) et (ici).

1922 – 1926 : Le kiosque à musique

Lancement du projet de construction du kiosque à musique. 3 propositions sont alors faites : la première en 1923 par la Sté lyonnaise « Constructions métalliques / Traverses & Frères » ; la seconde en 1924 par un certain Schuh, entrepreneur de Bizerte ; enfin en 1926 par une autre entreprise lyonnaise, la Sté « Schwartz – Haumont ».(ici) et (ici)

1925 – 26 : La salle des fêtes

Lancement du projet de construction de la salle des fêtes à Ferryville. C’est un certain Giroud, architecte à Tunis, qui en réalisa les plans. Durant la seconde guerre mondiale la salle des fêtes (comme d’ailleurs le stade Manceron et l’abattoir) sera fortement endommagée et nécessitera des travaux.

Mohsen Dridi

Le 27 août 2014

(Les informations m’ont été aimablement fournies par la municipalité de Menzel Bourguiba que je tiens à remercier)

Ballades : Retour sur l’Hôtel de ville, le kiosque à musique et la salle des fêtes
Ballades : Retour sur l’Hôtel de ville, le kiosque à musique et la salle des fêtes
Ballades : Retour sur l’Hôtel de ville, le kiosque à musique et la salle des fêtes
Commenter cet article

mahjoub soltani 04/09/2014 00:15

merci, mohsen

Archives

À propos

Garder vive la mémoire d'une ville (Menzel Bourguiba ex-Ferryville) et de ses habitants